Espace informel de discussion pour les chercheurs.e.es dans les études migratoires

L’équipe Telemmig est associée à l’organisation d’un atelier thématique du réseau Migrations le 2 avril à la MMSH d’Aix-en-Provence.

Le réseau Migrations existe depuis Juin 2014 et entend rassembler tout.e jeune chercheur.e dont les travaux placent la question des migrations au coeur de leurs préoccupations. Incluant des doctorant.e.s, des étudiant.e.s en Master, des post-doctorant.e.s et des chercheur.e.s non-titulaires, il a vocation à leur offrir un espace transdisciplinaire, professionnel comme informel, d’échange, d’entraide et de réflexion, et à servir de plateforme pour promouvoir leurs recherches, notamment dans le contexte d’événements scientifiques organisés à ces desseins.

Voir le programme :

PROGRAM_Coming Workshop_April_2015_Migrations Network.pdf

L’image des « Arabes » dans les médias français à l’épreuve des crises internationales depuis les années 1970

KhomeinyJeudi 26 mars 2015Sciences Po, 11 place Saint-Julien, Menton salle 309-310.

Rencontre de l’ANR ECRIN organisée par l’UMR Telemme en partenariat avec Sciences Po Paris, campus Moyen Orient-Méditerranée

Les crises internationales recèlent certes des dimensions géopolitiques et diplomatiques, mais pas seulement. Elles impliquent fortement les opinions publiques qui en suivent les soubresauts au travers des comptes rendus médiatiques. Elles suscitent d’autant plus d’émotions et d’inquiétudes qu’elles sont observées à l’aune d’enjeux nationaux et qu’elles rejaillissent sur les rapports sociaux intérieurs. En France, les crises qui touchent depuis les années 1970 le monde arabo-musulman, quelle que soit leur forme, entrent en résonnance avec la mémoire coloniale et la question souvent associée de l’immigration. Ces crises internationales participent donc, dans des conditions qu’il convient d’examiner, de l’élaboration dans les médias et dans l’opinion publique de la figure discriminée de « l’Arabe ».

9h30-10h

Bernard El Ghoul, directeur du campus Moyen Orient-Méditerranée de Sciences Po

Maryline Crivello, directrice de l’UMR Telemme-Université d’Aix-Marseille

Ouverture de la journée

Stéphane Mourlane (Telemme-Université d’Aix-Marseille)

Introduction

10h-12h30 : Échos palestiniens

Modération: Bernard El Ghoul (Sciences Po Paris)

  • Thomas Maineult (CHSP-Sciences Po Paris) : L’émergence de la cause palestinienne à la télévision française dans les années 1970
  • Alec Hargreaves (Université de Floride) : La seconde Intifada et les populations « arabes » de France

14h-17h : Effets collatéraux des crises internationales

 Modération : Maryline Crivello (Telemme-Université d’Aix-Marseille)

  • Edouard Mills-Affif (Université Paris Diderot) : L’impact du choc pétrolier de 1973 sur les représentations télévisuelles des « Arabes »
  • Julien Gaertner (URMIS-Université de Nice): De l’Ayatollah Khomeini à Véronique Sanson : dix années de crispation sur l’Islam 1979-1989
  • Yvan Gastaut (URMIS-Université de Nice) : Un figure médiatique d’une menace de l’intérieur ? La Guerre du golfe et reportages télévisés les « Arabes » de France (1990-91)
  • Catherine Wihtol de Wenden (CERI-Sciences Po Paris) : Les effets de la crise du 11 septembre sur les immigrés maghrébins en France à travers les médias et notamment la télévision

Camps de la migration

campMilles - copieCentres de rétention d’étrangers, zones d’attente, centres d’accueil pour demandeur d’asile, zones de transit, campements, camps de déplacés internes, ou camps de réfugiés…Partout dans le monde, des individus sont maintenus dans ces endroits qui s’apparentent à des camps. Ce type de rétention se répand depuis le début du XXe siècle. Hier comme aujourd’hui, ces lieux procèdent d’une même volonté politique : le regroupement et la mise à l’écart du reste de la société de populations non désirées, le plus souvent migrantes, poussées à quitter leur terre d’origine pour rechercher une vie meilleure.

Cette journée organisée dans le cadre de la « Recherche et la cité » propose des aspects de la réflexion en sciences sociales sur ces camps passés et actuels tout en donnant à voir, au camp des Milles, l’un de ces lieux d’exclusion dont la mémoire résonne avec des formes actuelles.

 

PROGRAMME

 Matinée

9h30 : Ouverture de la journée, par Maryline Crivello, directrice de l’UMR TELEMME, et Bernard Mossé, responsable des contenus du Camp des Milles.

9h45 : Introduction, par Pierre Sintès (AMU- Telemme).

10h : Olivier Clochard (Migrinter) : « On m’a enfermé là » : les camps contemporains de l’exil

10h30 : Stéphane Kronenberger (Telemme): Les camps de concentration du Sud-Est de la France durant la Grande Guerre

11h : Morgane Dujmovic et Laurence Pillant (AMU, Telemme) : Les camps aux frontières extérieures de l’Union européenne. Regards croisés Croatie – Grèce.

11h30 : Discussion.

12h30 Buffet-déjeuner

 Après midi

13h30-15h : Visite du Camp des Milles

15h15 : Intervention d’Alain Chouraqui, Président du Camp des Milles

15h30 : Nicolas Puig (URMIS) : Palestiniens au Proche-Orient entre refuges et migrations

16h-17h15 : Projection du film Les Chebabs de Yarmouk d’Axel Salvadori Sinz.

17h15-18h : débat et clôture de la journée