« Femmes latino-américaines en contextes de migrations : partir, rester, revenir »

 babyVirginie Baby-Collin ( Université Aix Marseille-Telemme) et Anna Perraudin (Université Paris 7-URMIS ) ont dirigé un dossier dans Les Cahiers Alhim  (Amérique latine Histoire et Mémoire)  « Femmes latino-américaines en contextes de migrations : partir, rester, revenir », n°31, 2016,

https://alhim.revues.org/5406

Présentation:

À la longue invisibilité féminine dans les processus migratoires à l’échelle historique, ont succédé des travaux récents montrant de quelle façon les femmes ont participé, et participent de plus en plus, aux mobilités internes comme internationales. Leurs profils se sont diversifiés : en termes de générations, de niveaux de qualification et d’emploi exercé (avec une importance particulière des emplois liés à l’économie du care), de motivations, de configurations familiales. Les origines et les destinations des flux se sont complexifiés, des échelles nationales aux mobilités et circulations internationales, entre pays latino-américains, entre Amérique latine et Amérique du nord, mais aussi d’autres régions du monde vers les Amériques. Ce dossier ALHIM présentera des travaux de recherches en sciences sociales autour de quatre thématiques :

  • La mesure et la caractérisation de la migration des femmes dans les Amériques ;
  • L’enjeu de l’emploi féminin des migrantes ;
  • Femmes et reconfigurations familiales transnationales ;
  • La migration féminine comme source d’empowerment et mode d’agency  ou bien simple maillon d’une chaine de développement inégal caractéristique du capitalisme global dans la mondialisation

Les migrants et l’école : quel face à face ?

migrants_écoleL’UMR Telemme participe à la Structure fédérative de recherche en éducation (SFERE) de Provence. Dans ce cadre , le groupe Telemmig participe à l’organisation de deux journées d’étude sur « les migrants et l’école », les 15 et 16 juin 2016.

mardi 14 juin – Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme
– Familles et stratégies scolaires / Mardi 14 juin – MMSH – salle P.-A. Février (9:30-12:30)
– Mobilité et trajectoires / Mardi 14 juin – MMSH – Salle P.-A. Février (14:00-17:30)

mercredi 15 juin – ESPE Aix-en-Provence
– L’école tremplin pour les jeunes issus de l’immigration ? / Mercredi 15 juin – ESPE – Salle de conférences (9:00-12:00)
– Dispositifs et pratiques / Mercredi 15 juin – ESPE – Salle de conférences (13:30-17:30)

Voir le programme

Territoires de l’attente, territoires du transit

Fritz Freudenheim, Von der alten Heimat zu der neuen Heimat! (De l’ancienne patrie à la nouvelle patrie!) Musée juif de Berlin
Fritz Freudenheim, Von der alten Heimat zu der neuen Heimat! (De l’ancienne patrie à la nouvelle patrie!) Musée juif de Berlin

Dans le cadre de son séminaire le groupe migrations reçoit le 20 juin 2016, Laurent Vidal  professeur d’histoire à l’Université de La Rochelle et chercheur au   Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA).

Les phénomènes de mobilité et de déplacement s’affirment comme des caractéristiques majeures de nos sociétés contemporaines. Pour autant, loin d’être fluides, homogènes ou linéaires, ces déplacements sont ponctués de temps, plus ou moins longs, d’attente. Ce séminaire aura pour objet l’étude de ces territoires de l’attente et de la multiplicité de formes qu’ils revêtent. Il sera l’occasion de présenter les principaux résultats de l’ANR TERRIAT (« Sociétés, mobilités, déplacements : les territoires de l’attente dans les Amériques ») et de les mettre en perspective avec la notion de transit qui interroge elle aussi ces phases apparemment creuses mais pourtant essentielles des parcours migratoires.