Migrations de retour: enjeux, perspectives et pratiques de recherche.

Le séminaire du groupe migrations de l’UMR Telemme du lundi 23 novembre (salle Temime) sera consacré aux Migrations de retour: enjeux perspectives et pratiques de recherche. 

Francesca Capece, doctorante à l’UMR Telemme dans le cadre d’une co-tutelle entre l’Université d’Aix-Marseille et l’Université de la Tuscia (Viterbe, Italie), montrera dans sa présentation comment  le regard par le retour permet de saisir différemment certains aspects de l’expérience migratoire. Elle soulignera notamment que la question de la définition n’est pas sans poser de problèmes et apparaît étroitement liée à la perspective adoptée et des outils mobilisés par les  chercheurs. 

La présentation de Francesca Capece sera discutée par Virginie Baby-Collin, professeur en géographie à l’Université de Aix-Marseille.

Migrations et mobilités, quels regards aujourd’hui dans les sciences humaines et sociales ?

MIMEDLa journée d’études organisée en partenariat avec l’École française de Rome vise à poser les bases épistémologiques d’un dialogue au sein des sciences humaines et sociales. Le réseau thématique de recheche sur les migrations en Méditerranée (MIMED) de la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme entend dans une perspective interdisciplinaire interroger la question de la circulation comme une dynamique temporelle afin de restituer des processus de longue durée et de mettre en perspective des processus comparables à différentes moments.

Programme

Accueil 8h45

9h Introduction : Sylvie Mazzella (CNRS-LAMES)

  •  9h 30 -12h30 : Retours dans le temps

Modération : Stéphane Mourlane (AMU-Telemme)

  • Sophie Bouffier (AMU-CCJ), Marie-Adeline Le Guennec (École française de Rome) : Migrations ou mobilités antiques, genèse d’un débat épistémologique
  • Cédric Quertier (École française de Rome), Ivan Armenteros (IMF-CSIC Barcelone) Les sociétés médiévales en mouvement : tendances récentes de l’historiographie des mobilités et des migrations 
  • Thomas Glesener (AMU-Telemme) : Des sociétés immobiles aux sociétés circulatoires, une approche critique de l’histoire des mobilités dans l’Ancien Régime
  • Gilles Bertrand (Université de Grenoble- CRHIPA) : Le voyage en Méditerranée du XVIe au XIXe siècle et le défi des atlas historiques

14h-18h – Regards contemporains

Modération : Virginie Baby-Collin (AMU-Telemme)

  • Nancy L. Green (EHESS Paris) : Immigrés, migrants, et réfugiés: un regard historique sur le transnationalisme et ses limites
  • Swanie Potot (CNRS-URMIS Nice) De l’émigré-immigré au migrant transnational: évolution des paradigmes en sociologie des migrations
  • Gildas Simon (MIGRINTER) : Révolutions et migrations, hier et aujourd’hui, une nouvelle piste de recherche à explorer ?
  • Catherine Wihtol de Wenden (CERI-Sciences Po Paris) : Migrations et mobilités: les apports et limites de la science politique
  • Alexis Nuselovici (AMU-CIELAM-FMSH) : La migration, condition humaine ou condition sociale ?

 

L’intenable position de la Grèce sur les migrants

LE MONDE |  03.09.2015

Par  Pierre Sintès (Géographe)

Depuis plusieurs mois, l’Europe fait face à un afflux de population sans précédent qui s’accompagne d’un lot de souffrances et provoque un nombre accru de victimes aux portes de l’Union européenne (UE). Au cœur de cette odyssée, la frontière gréco-turque constitue l’obstacle le plus mortifère. Outre la dangerosité du voyage, les sommes à payer aux passeurs et les mauvais traitements subis en chemin, les conditions d’accueil, sont une nouvelle épreuve lorsque ces migrants arrivent sur le sol grec où les autorités avouent être débordées. Continuer la lecture de L’intenable position de la Grèce sur les migrants

Le travail des enfants italiens dans les verreries au XIXe siècle et à la Belle Epoque: contrôles et transgressions

Verriers italiens LyonDans le cadre du séminaire du groupe Telemmig, animé  le lundi 1er juin  (9h30-salle Temime, MMSH) par Xavier Daumalin,  Stéphane Kronenberger, post-doctorant en histoire contemporaine (A*Midex à Aix Marseille Université Projet SynTerCaIM),  présentera une communication sur

Le travail des enfants italiens dans les verreries au XIXe siècle et à la Belle Epoque: contrôles et transgressions  Continuer la lecture de Le travail des enfants italiens dans les verreries au XIXe siècle et à la Belle Epoque: contrôles et transgressions

Espace informel de discussion pour les chercheurs.e.es dans les études migratoires

L’équipe Telemmig est associée à l’organisation d’un atelier thématique du réseau Migrations le 2 avril à la MMSH d’Aix-en-Provence.

Le réseau Migrations existe depuis Juin 2014 et entend rassembler tout.e jeune chercheur.e dont les travaux placent la question des migrations au coeur de leurs préoccupations. Incluant des doctorant.e.s, des étudiant.e.s en Master, des post-doctorant.e.s et des chercheur.e.s non-titulaires, il a vocation à leur offrir un espace transdisciplinaire, professionnel comme informel, d’échange, d’entraide et de réflexion, et à servir de plateforme pour promouvoir leurs recherches, notamment dans le contexte d’événements scientifiques organisés à ces desseins.

Voir le programme :

PROGRAM_Coming Workshop_April_2015_Migrations Network.pdf

L’image des « Arabes » dans les médias français à l’épreuve des crises internationales depuis les années 1970

KhomeinyJeudi 26 mars 2015Sciences Po, 11 place Saint-Julien, Menton salle 309-310.

Rencontre de l’ANR ECRIN organisée par l’UMR Telemme en partenariat avec Sciences Po Paris, campus Moyen Orient-Méditerranée

Les crises internationales recèlent certes des dimensions géopolitiques et diplomatiques, mais pas seulement. Elles impliquent fortement les opinions publiques qui en suivent les soubresauts au travers des comptes rendus médiatiques. Elles suscitent d’autant plus d’émotions et d’inquiétudes qu’elles sont observées à l’aune d’enjeux nationaux et qu’elles rejaillissent sur les rapports sociaux intérieurs. En France, les crises qui touchent depuis les années 1970 le monde arabo-musulman, quelle que soit leur forme, entrent en résonnance avec la mémoire coloniale et la question souvent associée de l’immigration. Ces crises internationales participent donc, dans des conditions qu’il convient d’examiner, de l’élaboration dans les médias et dans l’opinion publique de la figure discriminée de « l’Arabe ».

9h30-10h

Bernard El Ghoul, directeur du campus Moyen Orient-Méditerranée de Sciences Po

Maryline Crivello, directrice de l’UMR Telemme-Université d’Aix-Marseille

Ouverture de la journée

Stéphane Mourlane (Telemme-Université d’Aix-Marseille)

Introduction

10h-12h30 : Échos palestiniens

Modération: Bernard El Ghoul (Sciences Po Paris)

  • Thomas Maineult (CHSP-Sciences Po Paris) : L’émergence de la cause palestinienne à la télévision française dans les années 1970
  • Alec Hargreaves (Université de Floride) : La seconde Intifada et les populations « arabes » de France

14h-17h : Effets collatéraux des crises internationales

 Modération : Maryline Crivello (Telemme-Université d’Aix-Marseille)

  • Edouard Mills-Affif (Université Paris Diderot) : L’impact du choc pétrolier de 1973 sur les représentations télévisuelles des « Arabes »
  • Julien Gaertner (URMIS-Université de Nice): De l’Ayatollah Khomeini à Véronique Sanson : dix années de crispation sur l’Islam 1979-1989
  • Yvan Gastaut (URMIS-Université de Nice) : Un figure médiatique d’une menace de l’intérieur ? La Guerre du golfe et reportages télévisés les « Arabes » de France (1990-91)
  • Catherine Wihtol de Wenden (CERI-Sciences Po Paris) : Les effets de la crise du 11 septembre sur les immigrés maghrébins en France à travers les médias et notamment la télévision

Camps de la migration

campMilles - copieCentres de rétention d’étrangers, zones d’attente, centres d’accueil pour demandeur d’asile, zones de transit, campements, camps de déplacés internes, ou camps de réfugiés…Partout dans le monde, des individus sont maintenus dans ces endroits qui s’apparentent à des camps. Ce type de rétention se répand depuis le début du XXe siècle. Hier comme aujourd’hui, ces lieux procèdent d’une même volonté politique : le regroupement et la mise à l’écart du reste de la société de populations non désirées, le plus souvent migrantes, poussées à quitter leur terre d’origine pour rechercher une vie meilleure.

Cette journée organisée dans le cadre de la « Recherche et la cité » propose des aspects de la réflexion en sciences sociales sur ces camps passés et actuels tout en donnant à voir, au camp des Milles, l’un de ces lieux d’exclusion dont la mémoire résonne avec des formes actuelles.

 

PROGRAMME

 Matinée

9h30 : Ouverture de la journée, par Maryline Crivello, directrice de l’UMR TELEMME, et Bernard Mossé, responsable des contenus du Camp des Milles.

9h45 : Introduction, par Pierre Sintès (AMU- Telemme).

10h : Olivier Clochard (Migrinter) : « On m’a enfermé là » : les camps contemporains de l’exil

10h30 : Stéphane Kronenberger (Telemme): Les camps de concentration du Sud-Est de la France durant la Grande Guerre

11h : Morgane Dujmovic et Laurence Pillant (AMU, Telemme) : Les camps aux frontières extérieures de l’Union européenne. Regards croisés Croatie – Grèce.

11h30 : Discussion.

12h30 Buffet-déjeuner

 Après midi

13h30-15h : Visite du Camp des Milles

15h15 : Intervention d’Alain Chouraqui, Président du Camp des Milles

15h30 : Nicolas Puig (URMIS) : Palestiniens au Proche-Orient entre refuges et migrations

16h-17h15 : Projection du film Les Chebabs de Yarmouk d’Axel Salvadori Sinz.

17h15-18h : débat et clôture de la journée

 

Contrôler le mouvement. Les polices des circulations et des transports XVIIIe-XXe siècles

AD13_5 Fi 474. Marseille. Démolition du quartier de la Bourse pour sa rénovation, 4 mars 1913.
AD13_5 Fi 474. Marseille. Démolition du quartier de la Bourse pour sa rénovation, 4 mars 1913. 

Vendredi 20 mars  MMSH Salle Paul-Albert Février Aix-en-Provence.

En étudiant les acteurs, les lieux et l’organisation des polices en charge du contrôle des circulations matérielles et humaines à diverses échelles et dans divers espaces du XVIIIe au XXe siècle, il s’agit dans cette journée d’appréhender la notion de plural policing . Continuer la lecture de Contrôler le mouvement. Les polices des circulations et des transports XVIIIe-XXe siècles

Petite guerre et pensée large. Mobilités armées et élaboration européenne d’une pensée de la guerre irrégulière dans l’Italie du Grand Brigandage (1860-1865).

BB-A-ChevalSéminaire du 19 janvier 10h (salle 101 MMSH).

Pierre-Yves Manchon (Telemme-AMU) : Petite guerre et pensée large. Mobilités armées et élaboration européenne d’une pensée de la guerre irrégulière dans l’Italie du Grand Brigandage (1860-1865).

Plus connu sous le nom pourtant énigmatique de « Grand Brigandage », le conflit intestin que connurent les campagnes de l’Italie méridionale au lendemain de l’unification politique du pays a plus souvent été étudié pour ses causes macrosociologiques ou politiques, que pour ses formes : celle d’une guerre irrégulière, fruit d’un projet légitimiste de guérilla rurale combattue par des forces libérales et unitaires, qui surent progressivement concevoir l’outil répressif pluriel le plus à même de mener une contre-guérilla finalement victorieuse. Or, dans l’élaboration du projet de guérilla légitimiste de 1860-1861 comme dans la construction difficile d’une pensée italienne du contre-brigandage, on constate combien fut importante la connaissance que les différents acteurs avaient tant des précédents historiques et des expériences contemporaines – en Italie et de part et d’autre de la Méditerranée – que des théories de la guerre irrégulière muries depuis près d’un demi-siècle sur le terreau des expériences révolutionnaires et napoléoniennes. Le cas de la Guerre du Brigandage nous invite ainsi à considérer à partir du cas italien l’importance de la transmission dans le temps et de la circulation dans l’espace européen d’expériences et de modèles en matière de guerre irrégulière, dont les ouvrages imprimés, bien sûr, mais également les exilés politiques, volontaires armés et mercenaires furent les principaux vecteurs.

Entre Algérie et France, migrations, football et médias

?????????????????????????????????????????Dans le cadre de l’ANR ECRIN, l’UMR Telemme organise, en collaboration avec le CRASC d’Oran, Pangée Network et l’Institut français d’Oran, un colloque les 3 et 4 décembre 2014 « Entre Algérie et France, migrations, football et médias » .
Le programme :

 

 

MERCREDI 3 DECEMBRE

9h accueil

9h30  -10h30 allocutions d’ouverture

Djilali Hadj-Smaha (CRASC, directeur)

Yvan Gastaut (Université de Nice, URMIS, coordonnateur de l’ANR ECRIN)

Stéphane Mourlane (Université d’Aix-Marseille, Telemme), Tayeb Rehaïl (CRASC Constantine) : Présentation scientifique

Pause café

11h-13 h Témoignages

Présidence : Yvan Gastaut (Université de Nice, URMIS)

MahieddineKhalef  (ancien sélectionneur de l’équipe nationale algérienne) : Football et migrations des footballeurs algériens avant et après la coupe du monde de 1982

Rabah Loucif  (ancien joueur/entraineur) : Parcours d’immigration d’un joueur /entraineur

Omar Mehsas (ancien président du club sportif de Constantine) : Les medias, algériens et français, un rôle conjoncturel depuis 1950.

Déjeuner buffet

14h30-16h30 Parcours migratoires

Présidence : Sidi Mohammed Mohammedi (CRASC, Oran)

Tayeb REHAÏL  (CRASC Constantine) : Des décisions conditionnent la migration des footballeurs

Rachid Mehimedet et Abdelouahab HAMOUDA (INFS/CJS de Constantine) : Étude comparative des facteurs de la migration des joueurs de football  Algériens, vers l’étranger entre le passé et le présent.

 Zohra Abassi (Institut d’éducation physique et sportive, Sidi-Abdelah, Université d’Alger 3) : Une cause d’émigration de footballeuses algériennes: les résistances au changement social. Étude en psychologie sociale sur les représentations des jeunes de 18-30 ans

Pause café

17h-18h30 Football et cultures

Présidence : Stéphane Mourlane (Université d’Aix-Marseille, Telemme),

Amara Mahfoud (Université de Leicester) : Médias sociaux, Jeunesse est subculture du foot en Algérie

Sébastien Llaurens, (Université d’Aix-Marseille, Telemme) : Football et immigration dans la bande dessinée. Entre médiation et engagement politique.

 JEUDI 4 DECEMBRE

9h-13h Représentations médiatiques

Présidence : Medjahdi Mustapha (CRASC Oran).

Youssef Fatès (Université Paris Ouest-Nanterre) : Les quotidiens francophones algériens et les footballeurs issus de l’immigration algérienne. Un football pour quel pays : France ou  Algérie ?

Yvan Gastaut (Université de Nice, URMIS) : L’avant-Zidane : quelle trace des footballeurs algériens à la télévision française (1962-1998)

Stéphane Mourlane (Université d’Aix-Marseille, Telemme) : Football, immigration et cosmopolitisme marseillais à la télévision française depuis les années 1970

Pause café

Stéphane Kronenberger (Université de Nice, URMIS) : Présence maghrébine à Sochaux à travers les médias : de l’usine au stade (1968-1982)

Maamar Djebbour (Radio Chaine 3) : Football et migrations à travers les émissions sportives de la radio Chaine 3 algérienne

Benyoucef Ouadia (csportdz) : L’apport des joueurs de l’émigration

Déjeuner buffet

14h-16h Mémoires de football, histoires de migrations

Table-ronde autour des témoignages de Rachid Mekhloufi, Amar Rouaï, Mustapha Dahleb,  Cherif Oudjani, Kader Ferhaoui.

Animée par Yvan Gastaut et Stéphane Mourlane

 

Contraintes et contrôles. Régimes d’habiter migrants, de l’invisibilité urbaine à la visibilité ethnique. Géographies multisituées des migrants populaires boliviens (Argentine, Etats-Unis, Espagne).

Le prochain séminaire du groupe migrations de l’UMR Telemme se tiendra le lundi 17 novembre de 9h30 à 12h en salle Temime (101) de la MMSH.
Virginie Baby-Collin présentera un volet des travaux de son Habilitation à diriger des recherches  : Contraintes et contrôles. Régimes d’habiter migrants, de l’invisibilité urbaine à la visibilité ethnique. Géographies multisituées des migrants populaires boliviens (Argentine, Etats-Unis, Espagne).
La séance sera discutée par Anna Perraudin

Atelier histoire et mémoires des migrations en Méditerranée

Mercredi 1er Octobre 2014 – de 9h à 17h

Villa Méditerranée

 

Ancrages, la Villa Méditerranée, les laboratoires de recherche Telemme (Aix-en-Provence) et IIAC (Paris), vous convient à cette journée d’études mobilisant associations, laboratoires de recherche et institutions patrimoniales pour réinterroger les impacts du numérique sur les pratiques de valorisation des mémoires des migrations en Méditerranée.

PROGRAMME

9h15 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9h30 OUVERTURE DE LA JOURNÉE

Représentant de la Commission Culture, Patrimoine Culturel et Tourisme au Conseil Régional PACA (sous réserve)

Hélène HATZFELD, Ministère de la culture et de la communication, Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie, GIS IPAPIC

André DONZEL, Sociologue, Président de l’association Ancrages

Modération : Samia CHABANI, Déléguée générale de l’association Ancrages

10h00 – 10h20 LA FABRIQUE DES MEMOIRES DES MIGRATIONS

Evelyne RIBERT, Sociologue, Chargée de recherche au CNRS, EHESS Paris, IIAC

10h20 – 11h00 TABLE-RONDE : L’EMERGENCE DES MÉMOIRES DES MIGRATIONS EN LIGNE

Musées virtuels et mémoires des migrations en Italie
Stéphane MOURLANE, Historien, Maître de conférences CNRS-AMU, UMR Telemme

Les mémoires de l’immigration maghrébine sur le web français dans les années 2000
Sophie GEBEIL, Doctorante en histoire contemporaine CNRS-AMU, UMR Telemme

PAUSE

11h15 – 12h15 TABLE-RONDE : USAGES NUMÉRIQUES ET MÉDIATION CULTURELLE : AUTOUR DU PARCOURS PLUS LOIN QUE L’HORIZON

La genèse du parcours
Nathalie ABOU ISAAC, Responsable de la production, Villa Méditerranée

Présentation du site web associé au parcours
Véronique CEAUX, Web éditrice, Villa Méditerranée

La réception par les publics
Sandrine CHOMEL-ISAAC, Coordinatrice des publics et des partenariats, Villa Méditerranée

12h15 – 12h30 ÉCHANGES AVEC LA SALLE

DÉJEUNER LIBRE

13h30 – 14h00 PRÉSENTATION DES ESPACES RÉGIONAUX INTERNET CITOYENS – ERIC
Service Innovation et économie numériques, Direction de l’économie régionale, de l’innovation et de l’enseignement supérieur, Région PACA

14h00 – 15h30 TABLE-RONDE : LES USAGES NUMÉRIQUES DES ASSOCIATIONS, FORMES ET EXPÉRIENCES PARTICIPATIVES

Un portail au service de la communauté de développement de solidarité internationale
Aouatif ELFAKIR, Administratrice de l’association Migration & Développement

Retour d’expériences sur La Caravane de la Mémoire
Anne BREUZIN, Chargée de projet association Com’étik diffusion

Numérisation d’archives et réseau collaboratif, retour d’expériences du site d’ARAM
Christian-Varoujan ARTIN, Animateur et administrateur de l’Association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne – ARAM

AnonymalTV.org, présentation du projet Memojas, musée virtuel de Jas de Bouffon
Djamal ACHOUR, Directeur de l’association Anonymal
Karim ACHOUR, Educateur et administrateur d’Anonymal

15h30 – 16h00 ÉCHANGES AVEC LA SALLE

16h00 – 16h30 SYNTHÈSE CONCLUSIVE

Hélène HATZFELD, Ministère de la culture et de la communication, Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie, GIS IPAPIC

Adresse : Esplanade du J4, 13002 Marseille

 

Migrations, circulations et territoires en Méditerranée XIXe-XXIe siècle