Migrants, habitants de la précarité

Séminaire du lundi 20 janvier 2014

9h-12h, salle TeAD13_148W463_0005mime

En relation avec l’ATRI  « Mobil Hom(m)es. Habiter la mobilité en Méditerranée, formes, techniques, usages, normes, conflits, vulnérabilités », ce séminaire entend apporter une contribution à la réflexion sur le rapport entre l’habitat précaire et les parcours migratoires, en milieu urbain et rural, à partir d’études amorcées par des chercheurs de l’UMR telemme.

 

  • Stéphane Mourlane (Telemme) : « Les bidonvilles de Marseille (années 1950-1970) : première approche documentaire »
  • Béatrice Mésini (Telemme) : « Focus sur l’habitat mobile et éphémère des migrants »
  • Sophie Gebeil (Telemme) « 127 rue de la Garenne, le bidonville de la Folie, Nanterre. Un dispositif numérique interactif au service de la mobilisation des mémoires »

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.