Habitat des migrants en transit à Marseille au XXe siècle

marseille - copie2 juin 2014  10h-12h, salle Emile Temime, MMSH Aix-en-Provence

Le séminaire sera l’occasion pour Céline Regnard (AMU-CNRS Telemme) de  présenter les premiers aspects d’une recherche sur l’habitat des migrants en transit à Marseille au XIXe siècle.

À juste titre, Marseille a souvent été étudiée comme une ville d’immigration. Cette approche a pourtant occulté une autre réalité : le grand port européen est également, à partir de la seconde moitié du XIXe siècle un point de passage avant la traversée de l’Atlantique. Ce transit marque la ville de son empreinte : d’un point de vue économique le commerce et l’hôtellerie profitent de la florissante croissance du transport maritime ; d’un point de vue social et culturel, la présence d’une population étrangère mobile renforce les appréhensions liées au cosmopolitisme et désarçonne les pratiques du maintien de l’ordre.

Discutante :

Claire Lévy-Vroelant

Professeur de sociologie, Université de Paris VIII Saint-Denis /Centre de recherche sur l’habitat LAVUE UMR CNRS 7218

Auteur de Une chambre en ville. Hôtels meublés et garnis à Paris, 1860-1990, avec Alain Faure, Paris Grâne, Créaphis, mai 2007 et Hôtels meublés de Paris. Enquêtes sur une mémoire de l’immigration, avec Céline Barrère, Paris Grâne, Créaphis, 2012


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *