Archives de catégorie : Actualités / News

Le travail des enfants italiens dans les verreries au XIXe siècle et à la Belle Epoque: contrôles et transgressions

Verriers italiens LyonDans le cadre du séminaire du groupe Telemmig, animé  le lundi 1er juin  (9h30-salle Temime, MMSH) par Xavier Daumalin,  Stéphane Kronenberger, post-doctorant en histoire contemporaine (A*Midex à Aix Marseille Université Projet SynTerCaIM),  présentera une communication sur

Le travail des enfants italiens dans les verreries au XIXe siècle et à la Belle Epoque: contrôles et transgressions  Continuer la lecture de Le travail des enfants italiens dans les verreries au XIXe siècle et à la Belle Epoque: contrôles et transgressions

L’image des « Arabes » dans les médias français à l’épreuve des crises internationales depuis les années 1970

KhomeinyJeudi 26 mars 2015Sciences Po, 11 place Saint-Julien, Menton salle 309-310.

Rencontre de l’ANR ECRIN organisée par l’UMR Telemme en partenariat avec Sciences Po Paris, campus Moyen Orient-Méditerranée

Les crises internationales recèlent certes des dimensions géopolitiques et diplomatiques, mais pas seulement. Elles impliquent fortement les opinions publiques qui en suivent les soubresauts au travers des comptes rendus médiatiques. Elles suscitent d’autant plus d’émotions et d’inquiétudes qu’elles sont observées à l’aune d’enjeux nationaux et qu’elles rejaillissent sur les rapports sociaux intérieurs. En France, les crises qui touchent depuis les années 1970 le monde arabo-musulman, quelle que soit leur forme, entrent en résonnance avec la mémoire coloniale et la question souvent associée de l’immigration. Ces crises internationales participent donc, dans des conditions qu’il convient d’examiner, de l’élaboration dans les médias et dans l’opinion publique de la figure discriminée de « l’Arabe ».

9h30-10h

Bernard El Ghoul, directeur du campus Moyen Orient-Méditerranée de Sciences Po

Maryline Crivello, directrice de l’UMR Telemme-Université d’Aix-Marseille

Ouverture de la journée

Stéphane Mourlane (Telemme-Université d’Aix-Marseille)

Introduction

10h-12h30 : Échos palestiniens

Modération: Bernard El Ghoul (Sciences Po Paris)

  • Thomas Maineult (CHSP-Sciences Po Paris) : L’émergence de la cause palestinienne à la télévision française dans les années 1970
  • Alec Hargreaves (Université de Floride) : La seconde Intifada et les populations « arabes » de France

14h-17h : Effets collatéraux des crises internationales

 Modération : Maryline Crivello (Telemme-Université d’Aix-Marseille)

  • Edouard Mills-Affif (Université Paris Diderot) : L’impact du choc pétrolier de 1973 sur les représentations télévisuelles des « Arabes »
  • Julien Gaertner (URMIS-Université de Nice): De l’Ayatollah Khomeini à Véronique Sanson : dix années de crispation sur l’Islam 1979-1989
  • Yvan Gastaut (URMIS-Université de Nice) : Un figure médiatique d’une menace de l’intérieur ? La Guerre du golfe et reportages télévisés les « Arabes » de France (1990-91)
  • Catherine Wihtol de Wenden (CERI-Sciences Po Paris) : Les effets de la crise du 11 septembre sur les immigrés maghrébins en France à travers les médias et notamment la télévision

Contrôler le mouvement. Les polices des circulations et des transports XVIIIe-XXe siècles

AD13_5 Fi 474. Marseille. Démolition du quartier de la Bourse pour sa rénovation, 4 mars 1913.
AD13_5 Fi 474. Marseille. Démolition du quartier de la Bourse pour sa rénovation, 4 mars 1913. 

Vendredi 20 mars  MMSH Salle Paul-Albert Février Aix-en-Provence.

En étudiant les acteurs, les lieux et l’organisation des polices en charge du contrôle des circulations matérielles et humaines à diverses échelles et dans divers espaces du XVIIIe au XXe siècle, il s’agit dans cette journée d’appréhender la notion de plural policing . Continuer la lecture de Contrôler le mouvement. Les polices des circulations et des transports XVIIIe-XXe siècles

Petite guerre et pensée large. Mobilités armées et élaboration européenne d’une pensée de la guerre irrégulière dans l’Italie du Grand Brigandage (1860-1865).

BB-A-ChevalSéminaire du 19 janvier 10h (salle 101 MMSH).

Pierre-Yves Manchon (Telemme-AMU) : Petite guerre et pensée large. Mobilités armées et élaboration européenne d’une pensée de la guerre irrégulière dans l’Italie du Grand Brigandage (1860-1865).

Plus connu sous le nom pourtant énigmatique de « Grand Brigandage », le conflit intestin que connurent les campagnes de l’Italie méridionale au lendemain de l’unification politique du pays a plus souvent été étudié pour ses causes macrosociologiques ou politiques, que pour ses formes : celle d’une guerre irrégulière, fruit d’un projet légitimiste de guérilla rurale combattue par des forces libérales et unitaires, qui surent progressivement concevoir l’outil répressif pluriel le plus à même de mener une contre-guérilla finalement victorieuse. Or, dans l’élaboration du projet de guérilla légitimiste de 1860-1861 comme dans la construction difficile d’une pensée italienne du contre-brigandage, on constate combien fut importante la connaissance que les différents acteurs avaient tant des précédents historiques et des expériences contemporaines – en Italie et de part et d’autre de la Méditerranée – que des théories de la guerre irrégulière muries depuis près d’un demi-siècle sur le terreau des expériences révolutionnaires et napoléoniennes. Le cas de la Guerre du Brigandage nous invite ainsi à considérer à partir du cas italien l’importance de la transmission dans le temps et de la circulation dans l’espace européen d’expériences et de modèles en matière de guerre irrégulière, dont les ouvrages imprimés, bien sûr, mais également les exilés politiques, volontaires armés et mercenaires furent les principaux vecteurs.

Entre Algérie et France, migrations, football et médias

?????????????????????????????????????????Dans le cadre de l’ANR ECRIN, l’UMR Telemme organise, en collaboration avec le CRASC d’Oran, Pangée Network et l’Institut français d’Oran, un colloque les 3 et 4 décembre 2014 “Entre Algérie et France, migrations, football et médias” .
Le programme :

 

 

MERCREDI 3 DECEMBRE

9h accueil

9h30  -10h30 allocutions d’ouverture

Djilali Hadj-Smaha (CRASC, directeur)

Yvan Gastaut (Université de Nice, URMIS, coordonnateur de l’ANR ECRIN)

Stéphane Mourlane (Université d’Aix-Marseille, Telemme), Tayeb Rehaïl (CRASC Constantine) : Présentation scientifique

Pause café

11h-13 h Témoignages

Présidence : Yvan Gastaut (Université de Nice, URMIS)

MahieddineKhalef  (ancien sélectionneur de l’équipe nationale algérienne) : Football et migrations des footballeurs algériens avant et après la coupe du monde de 1982

Rabah Loucif  (ancien joueur/entraineur) : Parcours d’immigration d’un joueur /entraineur

Omar Mehsas (ancien président du club sportif de Constantine) : Les medias, algériens et français, un rôle conjoncturel depuis 1950.

Déjeuner buffet

14h30-16h30 Parcours migratoires

Présidence : Sidi Mohammed Mohammedi (CRASC, Oran)

Tayeb REHAÏL  (CRASC Constantine) : Des décisions conditionnent la migration des footballeurs

Rachid Mehimedet et Abdelouahab HAMOUDA (INFS/CJS de Constantine) : Étude comparative des facteurs de la migration des joueurs de football  Algériens, vers l’étranger entre le passé et le présent.

 Zohra Abassi (Institut d’éducation physique et sportive, Sidi-Abdelah, Université d’Alger 3) : Une cause d’émigration de footballeuses algériennes: les résistances au changement social. Étude en psychologie sociale sur les représentations des jeunes de 18-30 ans

Pause café

17h-18h30 Football et cultures

Présidence : Stéphane Mourlane (Université d’Aix-Marseille, Telemme),

Amara Mahfoud (Université de Leicester) : Médias sociaux, Jeunesse est subculture du foot en Algérie

Sébastien Llaurens, (Université d’Aix-Marseille, Telemme) : Football et immigration dans la bande dessinée. Entre médiation et engagement politique.

 JEUDI 4 DECEMBRE

9h-13h Représentations médiatiques

Présidence : Medjahdi Mustapha (CRASC Oran).

Youssef Fatès (Université Paris Ouest-Nanterre) : Les quotidiens francophones algériens et les footballeurs issus de l’immigration algérienne. Un football pour quel pays : France ou  Algérie ?

Yvan Gastaut (Université de Nice, URMIS) : L’avant-Zidane : quelle trace des footballeurs algériens à la télévision française (1962-1998)

Stéphane Mourlane (Université d’Aix-Marseille, Telemme) : Football, immigration et cosmopolitisme marseillais à la télévision française depuis les années 1970

Pause café

Stéphane Kronenberger (Université de Nice, URMIS) : Présence maghrébine à Sochaux à travers les médias : de l’usine au stade (1968-1982)

Maamar Djebbour (Radio Chaine 3) : Football et migrations à travers les émissions sportives de la radio Chaine 3 algérienne

Benyoucef Ouadia (csportdz) : L’apport des joueurs de l’émigration

Déjeuner buffet

14h-16h Mémoires de football, histoires de migrations

Table-ronde autour des témoignages de Rachid Mekhloufi, Amar Rouaï, Mustapha Dahleb,  Cherif Oudjani, Kader Ferhaoui.

Animée par Yvan Gastaut et Stéphane Mourlane

 

Contraintes et contrôles. Régimes d’habiter migrants, de l’invisibilité urbaine à la visibilité ethnique. Géographies multisituées des migrants populaires boliviens (Argentine, Etats-Unis, Espagne).

Le prochain séminaire du groupe migrations de l’UMR Telemme se tiendra le lundi 17 novembre de 9h30 à 12h en salle Temime (101) de la MMSH.
Virginie Baby-Collin présentera un volet des travaux de son Habilitation à diriger des recherches  : Contraintes et contrôles. Régimes d’habiter migrants, de l’invisibilité urbaine à la visibilité ethnique. Géographies multisituées des migrants populaires boliviens (Argentine, Etats-Unis, Espagne).
La séance sera discutée par Anna Perraudin

Atelier histoire et mémoires des migrations en Méditerranée

Mercredi 1er Octobre 2014 – de 9h à 17h

Villa Méditerranée

 

Ancrages, la Villa Méditerranée, les laboratoires de recherche Telemme (Aix-en-Provence) et IIAC (Paris), vous convient à cette journée d’études mobilisant associations, laboratoires de recherche et institutions patrimoniales pour réinterroger les impacts du numérique sur les pratiques de valorisation des mémoires des migrations en Méditerranée.

PROGRAMME

9h15 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9h30 OUVERTURE DE LA JOURNÉE

Représentant de la Commission Culture, Patrimoine Culturel et Tourisme au Conseil Régional PACA (sous réserve)

Hélène HATZFELD, Ministère de la culture et de la communication, Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie, GIS IPAPIC

André DONZEL, Sociologue, Président de l’association Ancrages

Modération : Samia CHABANI, Déléguée générale de l’association Ancrages

10h00 – 10h20 LA FABRIQUE DES MEMOIRES DES MIGRATIONS

Evelyne RIBERT, Sociologue, Chargée de recherche au CNRS, EHESS Paris, IIAC

10h20 – 11h00 TABLE-RONDE : L’EMERGENCE DES MÉMOIRES DES MIGRATIONS EN LIGNE

Musées virtuels et mémoires des migrations en Italie
Stéphane MOURLANE, Historien, Maître de conférences CNRS-AMU, UMR Telemme

Les mémoires de l’immigration maghrébine sur le web français dans les années 2000
Sophie GEBEIL, Doctorante en histoire contemporaine CNRS-AMU, UMR Telemme

PAUSE

11h15 – 12h15 TABLE-RONDE : USAGES NUMÉRIQUES ET MÉDIATION CULTURELLE : AUTOUR DU PARCOURS PLUS LOIN QUE L’HORIZON

La genèse du parcours
Nathalie ABOU ISAAC, Responsable de la production, Villa Méditerranée

Présentation du site web associé au parcours
Véronique CEAUX, Web éditrice, Villa Méditerranée

La réception par les publics
Sandrine CHOMEL-ISAAC, Coordinatrice des publics et des partenariats, Villa Méditerranée

12h15 – 12h30 ÉCHANGES AVEC LA SALLE

DÉJEUNER LIBRE

13h30 – 14h00 PRÉSENTATION DES ESPACES RÉGIONAUX INTERNET CITOYENS – ERIC
Service Innovation et économie numériques, Direction de l’économie régionale, de l’innovation et de l’enseignement supérieur, Région PACA

14h00 – 15h30 TABLE-RONDE : LES USAGES NUMÉRIQUES DES ASSOCIATIONS, FORMES ET EXPÉRIENCES PARTICIPATIVES

Un portail au service de la communauté de développement de solidarité internationale
Aouatif ELFAKIR, Administratrice de l’association Migration & Développement

Retour d’expériences sur La Caravane de la Mémoire
Anne BREUZIN, Chargée de projet association Com’étik diffusion

Numérisation d’archives et réseau collaboratif, retour d’expériences du site d’ARAM
Christian-Varoujan ARTIN, Animateur et administrateur de l’Association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne – ARAM

AnonymalTV.org, présentation du projet Memojas, musée virtuel de Jas de Bouffon
Djamal ACHOUR, Directeur de l’association Anonymal
Karim ACHOUR, Educateur et administrateur d’Anonymal

15h30 – 16h00 ÉCHANGES AVEC LA SALLE

16h00 – 16h30 SYNTHÈSE CONCLUSIVE

Hélène HATZFELD, Ministère de la culture et de la communication, Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie, GIS IPAPIC

Adresse : Esplanade du J4, 13002 Marseille

 

Habitat des migrants en transit à Marseille au XXe siècle

marseille - copie2 juin 2014  10h-12h, salle Emile Temime, MMSH Aix-en-Provence

Le séminaire sera l’occasion pour Céline Regnard (AMU-CNRS Telemme) de  présenter les premiers aspects d’une recherche sur l’habitat des migrants en transit à Marseille au XIXe siècle.

À juste titre, Marseille a souvent été étudiée comme une ville d’immigration. Cette approche a pourtant occulté une autre réalité : le grand port européen est également, à partir de la seconde moitié du XIXe siècle un point de passage avant la traversée de l’Atlantique. Ce transit marque la ville de son empreinte : d’un point de vue économique le commerce et l’hôtellerie profitent de la florissante croissance du transport maritime ; d’un point de vue social et culturel, la présence d’une population étrangère mobile renforce les appréhensions liées au cosmopolitisme et désarçonne les pratiques du maintien de l’ordre.

Discutante :

Claire Lévy-Vroelant

Professeur de sociologie, Université de Paris VIII Saint-Denis /Centre de recherche sur l’habitat LAVUE UMR CNRS 7218

Auteur de Une chambre en ville. Hôtels meublés et garnis à Paris, 1860-1990, avec Alain Faure, Paris Grâne, Créaphis, mai 2007 et Hôtels meublés de Paris. Enquêtes sur une mémoire de l’immigration, avec Céline Barrère, Paris Grâne, Créaphis, 2012

Appel à candidature contrat doctoral

Contrat doctoral (géographie, sciences humaines et sociales)
Thème : Migrations latino-américains en Europe, élaborations transnationales de
systèmes formels et informels d’assurance et de sécurité sociale.
Cadre : Programme européen  ITN Marie Curie TRANSMIC
Recrutement et inscription : Université d’Aix Marseille (France)
Le programme européen ITN Marie Curie TRANSMIC
‘Transnational Migration, Citizenship and the Circulation of Rights and
Responsibilities’ (TRANSMIC) est un projet ITN (International Training Network)
financé par la Commission Européenne, dans le cadre des actions Marie Curie. La
durée du projet court du 1er septembre 2014 au 31 août 2018. Le programme
contribuera à l’étude des formes de migrations transnationales, à leurs
conditions d’existence et leurs conséquences, aux possibilités de consolidation
des droits des migrants à la mobilité, et aux liens entre la migration, la
citoyenneté, et les enjeux du développement.
Le projet TRANSMIC est coordonné par l’Université de Maastricht aux Pays-Bas,
avec plusieurs institutions partenaires : les universités de Liège (Belgique),
de Minho (Portugal), d’Oxford (UK), d’Aix-Marseille (France), de Tampere
(Finlande), de Varsovie (Pologne), ainsi que le Center for European Policy
Studies (CEPS) de Bruxelles.
Description du profil recherché :
Dans le cadre du projet TRANSMIC, l’Ecole Doctorale ED355 (Espaces cultures et
sociétés  de l’Université d’Aix Marseille recrute un doctorant qui sera inscrit en
géographie au sein du laboratoire de recherches UMR CNRS 7303 TELEMME
 de la Maison méditerranéenne des sciences
de l’homme d’Aix en Provence.
Il s’agit de travailler sur les modes transnationaux d’assurance sociale des
migrants et de leurs familles, à partir de migrants latino-américains vivant en
Europe. Les relations transnationales entre les migrants et leurs familles et
amis en origine créent de nouvelles façons de pourvoir aux besoins d’assurance
et de sécurité sociale, tant dans les pays de destination que d’origine. Ces
nouveaux arrangements sont à la fois d’ordre formel et informel. Le projet
consiste à étudier comment les migrants naviguent entre ces systèmes formels et
informels d’assurance et de sécurité sociale à partir des questions suivantes :
comment les migrants remplissent-ils leurs droits et responsabilités envers
leurs familles nucléaires ou étendues restées dans le pays d’origine, en termes
d’assurance et de sécurité sociale ? A quels défis sont-ils confrontés pour
bénéficier de formes d’assurance sociale formelles dans les pays européens, et
comment y répondent-ils pour mettre en place une sécurité sociale pour eux et
leurs proches?
Ce projet requiert une méthodologie multi-située qui envisagera les pays
d’origine et de destination. Il est étroitement lié à un autre projet de thèse
du programme TRANSMIC, basé à l’Université de Maastricht (Pays Bas), qui
envisagera les mêmes questions pour des migrants d’origine africaine en Europe.
Il est attendu que les deux chercheurs travaillent en étroite collaboration, y
compris avec des séjours de recherche communs. Ils seront codirigés par les
responsables du programme dans les deux universités, V. Mazzuccato et V.
Baby-Collin.
Début du contrat : Entre le 1er septembre 2014 et le 1er novembre 2014.
Durée du contrat : 36 mois
Conditions de recevabilité des candidatures :
• diplôme de master 2 recherche en géographie ou sciences sociales
• Maîtrise des méthodes de recherche qualitative ; expérience de la recherche
dans les pays du sud, de préférence en Amérique latine ; intérêt pour les
thématiques du développement et/ou de la migration ; excellente capacité
d’analyse, capacités d’organisation, capacité de travailler dans un
environnement interdisciplinaire et international, capacité de travailler en
équipe.
• excellente maîtrise de l’anglais (pour les non natifs, minimum 7.5 à
l’academic IETLS ou 113 au TOEFL).
• Volonté de s’installer dans la région d’Aix en Provence / Marseille.
• Ne pas avoir résidé en France plus de douze mois dans les 3 dernières années
précédant la candidature (en accord avec les conditions de recrutement établies
par la Commission Européenne pour ce projet)
• Il est dans la politique du projet TRANSMIC d’accroître le nombre de
recrutement de femmes ; les membres issus de groupe minoritaires ou en
situation de handicap sont invités à candidater .
Conditions de travail
Un contrat exigeant, dans un environnement dynamique, orienté vers
l’internatiol.
Selon la situation familiale, le salaire brut mensuel pendant la durée du
contrat sera compris entre 2880 et 3100€ (durée 36 mois).
Si vous devez déménager pour vous installer dans la région d’Aix Marseille, une
prime de mobilité vous sera accordée.
L’université fournira un espace de travail ainsi qu’un accès à un ordinateur.
Dossier de candidature (version électronique)  :
• une lettre de motivation en anglais qui explicite vos qualifications et les
raisons de votre candidature(pdf)
• un projet de recherche en anglais (2 pages), qui explique votre approche du
projet :ce que vous étudieriez et comment, quelques référence
bibliographiques(pdf)
• un CV en anglais (pdf)
• un relevé des notes du master (1ère et 2ème année) ainsi que de la licence
(pdf)
• les coordonnées de deux références qui pourront être contactées (email,
numéro de téléphone, adresse postale, relation au candidat).
La date limite de candidature est fixée au 31 mai 2014 à midi (heure

Mémoires des migrations et usages du numérique

numeriqueLe groupe de recherche “Migrations, circulations et territoires en Méditerranée XIXe-XXIe siècle” est associé au projet de « L’atelier numérique de l’histoire et des mémoires des migrations en Méditerranée » soutenu par le GIS IPAPIC, dans  le cadre de l’appel à projets de recherches 2013 Pratiques interculturelles dans les institutions patrimoniales du Ministère de la Culture. ce projet offre l’occasion d’approfondir nos connaissances sur les usages et les pratiques numériques. Il s’agit, à travers le champ des études migratoires, de questionner les enjeux épistémologiques et sociaux liés à la généralisation du recours au numérique. Ce premier séminaire se propose de revenir sur les usages du numérique dans les projets de recherche liés aux mémoires migrantes à l’échelle de la MMSH.

Le 7 avril 2014, 14h-17h, Salle Paul-Albert Février,  MMSH – Aix-en-Provence

Maryline Crivello, UMR TELEMME, CNRS-AMU : Introduction

 les mémoires des migrations

Stéphane Mourlane, UMR TELEMME, CNRS-AMU: Les mémoires de l’immigration, objet d’histoire

Le numérique et le champ des migrations

Sophie Gebeil, UMR TELEMME, CNRS-AMU : L’internet et le renouvellement des études migratoires

Véronique Ginouvès, Phonothèque de la MMSH, CNRS-AMU : Histoires de migrants : le fonds sonore de la phonothèque de la MMSH

Projets audiovisuels et numériques

Jacques Sapiéga, SATIS, CNRS-AMU : « Je me souviens… de la Méditerranée » (MP13, SATIS, TELEMME, CNRS-AMU)

Marie-Christine Hélias, INA-Méditerranée (Sous réserve): « Med-Mem, Mémoires méditerranéennes »  (INA –Euromed-Heritage IV), la question des migrations

Habiter chez l’autre. Négocier sa place, interroger l’espace. Les travailleurs migrants dans les quartiers pauvres de Beyrouth

17 mars 2014, 9h30, Salle E. Temime, MMSH

Dans le cadre du séminaire du cycle de séminaires en relation avec l’ATRI  « Mobil Hom(m)es. Habiter la mobilité en Méditerranée. Formes, techniques, usages, normes, conflits, vulnérabilités », Assaf Dahdah, doctorant en géographie sous la direction de Virginie Baby-Collin (AMU-CNRS, TELEMME) et Michael F. Davie (Université François-Rabelais-UMR Espaces, Nature, Culture) présentera son travail de thèse.

Discutant : Kamel Doraï (CNRS laboratoire Migrinter, Poitiers)

L’immigration en France sur les écrans depuis les années 1960

nouvelle vagueLe groupe “Migrations, circulations et territoires en Méditerranée XIXe-XXIe siècle” en collaboration avec l’ANR ECRIN organise le 18 février (MMSH, salle Paul-Albert Février) une journée d’études rectorat.

Les cinq dernières décennies sont marquées à la fois par l’omniprésence de la « question de l’immigration » dans l’opinion publique et par la montée en puissance de la « culture d’écran ». Dans ces conditions, il convient d’examiner les formes d’assignation et de discrimination véhiculées par les médias audiovisuels au sein d’une société française qui peine à prendre la mesure de sa pluralité.

9h30-12h

Maryline Crivello (directrice de l’UMR Telemme) et Stéphane Mourlane (Telemme) : présentation de la journée

Alec Hargreaves (Florida State University) : ” La diversité au petit écran : entre catégorisation et stigmatisation”

Yvan Gastaut (Université de Nice) : « L’émission Les dossiers de l’écran et l’immigration 1970-1987 »

13h30-16h

Projection du film-documentaire Nouvelle vague. Quand le cinéma prend des couleurs suivie d’une discussion animée par Julien Gaertner (URMIS).

Séminaire Mobil Hom(m)es

mobil5 novembre 2013, Salle Paul Albert Février, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme

 

 

 

 

9h30-12h

Emmanuel BIOTEAU et Jérôme PRUGNEAU (Université du Maine et Loire) « Portrait analytique de l’habitat léger en Maine et Loire »

Gaspard LION (EHESS Paris) r« Habiter l’inhabitable : tentes et cabanes du bois de Vincennes »

13h30-76h30

Julie Chapon (INED) et Christophe Imbert (Université de Poitiers) «< Des mobilités géographiques à l’habitat mobile : problèmes de catégorisation et de méthode»

Gaella LOISEAU (Université de Montpellier 3) « Des Aires »r, extrait d’un web documentaire por:ant sur l’habitat / habiter des voyageurs

Béatrice Mésini, Gaella Loiseau, Gaspard Lion, Agnès Jeanjean, Laurence Nicolas, Julie Chapon « Restitution croisée du colloque Actualité de I’habitat temporaire »,